Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Un cure-dent taillé à la tronçonneuse Quarantenaire maigrichon (mais bedonnant) voudrait physique d’athlète (ou presque)

Reprise des hostilités

Louis Sépa

11 mois depuis le dernier article. J’avoue, pousser de la fonte, ça a fini par avoir raison de ma motivation. 5 mois de glandouille, puis du Badminton, 2 fois par semaine depuis. En loisir certes, mais largement de quoi être trempé des pieds à la tête.

Cela ne suffit pourtant pas à venir à bout de ma (petite, j’y crois (ou pas)) bedaine, d’autant que j’ai bien du mal à résister aux douceurs que peut nous procurer la vie. Bref ! Me voilà parti pour un régime:

  • Très pauvre en alcool (juste un verre de Bourgogne de temps en temps (avec un morceau de fromage ^^), pour les anti-oxydants, faut bien se trouver des excuses). En plus, une (quasi) diète en la matière ne pourra pas me faire de mal…
  • Des légumes, pleins. Ça non plus, ça ne fera pas de mal.
  • Sans junk-food. Fini Mc Gros, Gruick et autres trucs sans cochon dedans.
  • Avec davantage de sport. En plus des deux séances de bad, j’y ajoute le suivi d’un programme se disant d’ « extreme fitness ». J’avais suivi cet entraînement il y’a 45 semaines, durant 5 semaines, avant de lâchement abandonner.

Pour le moment j’ai réinitialisé mon « coach » (virtuel), et ai refais mon évaluation:

  • 24 pompes en 1 minute 30.
  • 103 squats en 5 minutes.
  • 69 situps en 5 minutes.

L’entraîneur me propose directement une « semaine infernale, avec 3 séances (j’ai initialisé à 2 séances/semaine, avec les deux entrainements de bad, ça devrait faire l’affaire). Heureusement, avec la reprise de la saison de compétition au bad, il n’y a exceptionnellement pas de séances loisir cette semaine.

Plus de nouvelles sous peu ! Je suis à nouveau motivé pour faire (sérieusement) la peau à mon bidon.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires